Aix-Les Milles - Des enjeux majeurs pour les droits et les libertés : penser les normes et les régulations en période de crises et de déstabilisations des repères

Par quels processus des personnes ordinaires et des sociétés démocratiques ont-elles pu se transformer à un tel point qu’elles sont très rapidement devenues capables d’actes génocidaires ?
Et dans le même temps, comment rendre compte des résistances dont ont fait preuve à l’inverse d’autres sociétés ?
Ces questions sont au cœur du dispositif pédagogique du Site-Mémorial du camp des Milles, dont l’une des grandes originalités pour un lieu de mémoire consiste à présenter aux visiteurs des clés de compréhension pluridisciplinaires des mécanismes individuels, collectifs et institutionnels qui ont par le passé conduit aux crimes génocidaires...

Lieu : Site-Mémorial du Camp des Milles
40, chemin de la Badesse
13547 Aix-en-Provence

de 9h à 17h

Accès, cliquez ici

L’entrée est payante (sauf pour les étudiants en ergologie et l’équipe pédagogique).

Inscription indispensable auprès de : christine.noel.lemaitre[at]gmail.com

Avec le soutien financier du département de philosophie d’AMU.


Membres fondateurs de la journée de la normalisation :

Véronique Blum, Centre d’Etudes et de Recherches Appliquées à la Gestion - CNRS UMR 5820, Université Grenoble Alpes
Emmanuel Laffort, Centre de Recherche et d’Études en Gestion, Université de Pau et des Pays de l’Adour
Laurent Magne, ISG Paris
Christine Noël-Lemaître, Institut d’ergologie, Ceperc-CNRS UMR 7304, Aix-Marseille Université
Xavier Roth, Laboratoire des sciences de l’éducation (EA 602), Université Grenoble Alpes


PDF - 159.5 koPrésentation de la journée


Plus d’informations sur le cycle de séminaire public d’ergologie, cliquez ici